Biographie / Parcours Paul NEBAC

2012-2020



Un parcours atypique

Le sculpteur Paul NEBAC est né en 2012, il navigue entre la région Parisienne et la Vendée en passant par la Tourraine
 La sculpture est elle  un aboutissement ou un commencement ?  lui même ne le sait pas. 
Pour Paul,  l'art est  son dernier moyen de communication. Un outil puissant qui rend visible l'invisible, audible, l'inaudible. 
Si la technique est importante, l’élément essentiel  reste l'idée, l'originalité. 
Au delà d'une forme esthétique agréable à regarder,  une oeuvre réussie doit provoquer de l'émotion et de l’empathie .

Quelques dates importantes

2011  : A  l'occasion du concours Lépine  , il  découvre la sculpture en réalisant un support manquant à son invention
2012 :  première sculpture aboutie: l'homme à tête d'huître
2013 : production importante, les œuvres plaisent  et commencent à se  vendre. Début des expos ( Belgique - France)
2014 : suite des expositions, il  imagine ses œuvres plus grande en ville ou au milieu de la  la nature (parc). Paul  déclare son intention de travailler avec les mairies dans le cadre d’œuvres monumentales, 6 courriers  sont envoyés dont  un à Ste Maxime ( Var). Rencontre avec la maire adjointe à la culture qui me lance  un défi , celui de réaliser une oeuvre monumentale sur l'une des plus belles places de la ville.Le maire Vincent Maurice fait le choix d'une oeuvre : la Femme au chapeau. En contre partie, la commune lui propose une grande exposition ainsi qu'une communication conséquente notamment à l'occasion de l'inauguration.. 
2015 :  après bien des difficultés dans la réalisation notamment en raison de son autre activité très prenante ,  Il  parvient  à mettre l'oeuvre en place le 24 avril . Une stèle de protection est prévue, un architecte a dessiné les plans, l'inauguration doit avoir lieu en juin. En octobre il obtient la médaille d'argent des Arts contemporains et Europeens pour son travail.
2016 :  4 inaugurations ont été reportées, la stèle annulée pour des raisons obscures... La sculpture a beaucoup de succès, una article de Var Matin " l'enigmatique Femme au chapeau parait en juin .Le 6 août , des vandales détruisent le personnage. octobre : Face à l'intertie de la municipalité,  une pétition est lancée pour la réhabilitation de l'oeuvre
20 novembre: A l’étonnement et la colère de tous les signataires, les deux tiers intacts sont envoyés à la broyeuse par la mairie...

Février 2017 : rencontre avec Felix Chamaillou, ingénieur et grand sculpteur sur Acier ( Géode de la Villette - aéroport de Bagdad,..) sa croyance dans 
les capacités de Paul Nebac alors en perte de confiance le pousse à continuer son art.  Guy Gilbert avec qui il sympathise à l’occasion d'un accompagnement de 35 jours le conforte également dans ce sens.
Mars 2017: après plus de de années sans créations ni expositions, il refait surface avec Gaia , déesse de la terre ( Galerie internationale Artitude Paris 15 em). 
2017 - 2018 : réalisation de quatre expos hommage à Simone Veil dont deux en co création et collaboration avec la peintre Bordelaise Flaure Luce
2018 : Rencontre Dominique et Mylène BEAULIEU, propriétaire de la galerie Blanche au Sables d'Olonne.  Exposition d'un mois ( avril) à la Salle Leonard de Vinci . Installation d'un atelier /expo à Jard /mer. Réalisation de la sirène des mers (2.20 cm) puis d'une oeuvre concept de 180 cm  .
Ecriture et parution du chapitre 1  d'Antoine Galurin et la belle de pierre. Il s'agit d'une enquête fantastique et délirante autour de l'affaire de Ste Maxime.
2019 : Implication dans le projet Renaissance au manoir de Lafuye (16em siècle)  et l'association l'association les Arts en écho à Tours
Travail en collaboration avec une association d’accompagnement de jeunes en difficultés dans le cadre d'un projet monumental en Vendée
2020 En cours...